Sur les traces des Poilus VISITE DE L’HISTORIAL DE LA GRANDE GUERRE

(actualisé le )

Les commémorations de 1998 et le bilan du XXè siècle ont donné à la Première Guerre mondiale un nouvel intérêt, qui se nourrit du renouvellement des études dont elle fait l’objet depuis 1990. Antoine Prost et Jay Winter ont montré dans leur ouvrage (Penser la Grande Guerre, un essai historiographique, Le Seuil, 2004) que si les causes, les enjeux et les conséquences du conflit continuent à être largement examinés, c’est la culture de guerre, et en particulier la question de la violence, qui paraît être au centre des préoccupations des historiens contemporains.

La découverte de la région de Péronne offre précisément l’occasion de revenir sur le thème de la « brutalisation » des comportements. Car si Verdun occupe une position exceptionnelle dans la mémoire nationale, la bataille de la Somme figure aussi parmi les épisodes les plus tragiques de la Grande Guerre : de juillet à novembre 1916, elle fait, les deux camps confondus, plus d’un million de morts, de blessés et de "disparus".

C’est sur les traces de ces combats, dont les effets marquent encore les paysages de Picardie, que les élèves de 3è 4 sont invités à marcher le lundi 15 mars 2010.

La matinée permettra de suivre le Circuit du Souvenir jalonné de panneaux ornés d’un coquelicot, fleur de la Somme devenue l’emblème du souvenir britannique. Il s’agira de découvrir les lieux de mémoire qui parsèment la campagne de Péronne et d’Albert : vestiges de tranchées, cimetières militaires, mémoriaux dont celui de Thiepval, le plus important mémorial britannique au monde...

L’après-midi sera consacrée à l’Historial de la Grande Guerre et au regard original qu’il porte sur le conflit, en proposant une histoire plus sociale et culturelle que militaire. Un court-métrage de 30 minutes complètera la visite.

Départ matinal à 7h30. Retour prévu vers 18h45.

Château de Péronne

Entrée de l’Historial de la Grande Guerre