La dissection du lapin avec les 5eme 2

2 | (actualisé le )

La séance en images

Voici quelques comptes-rendus réalisés par les élèves pour résumer cette séance riche en émotions et découvertes.

"Tout d’abord, M.Zelisko a pratiqué deux boutonnières pour pourvoir observer l’organisme du lapin. (petite remarque : l’odeur n’était pas très agréable !)

Il nous a montré l’appareil respiratoire : la cage thoracique, la trachée et les poumons. Puis il a gonflé ceux-ci en soufflant dans un tube qu’il a placé dans la trachée.

Ensuite, il nous a montré l’œsophage et nous avons suivi toutes les étapes de l’appareil digestif du lapin :

  • l’œsophage nous a conduit à l’estomac. Nous l’avons ouvert et nous avons remarqué que la substance était rigide. Le professeur nous a expliqué que l’estomac contenait les aliments que le lapin avait mangé et des excréments (crottes).
  • Puis après l’estomac, nous avons observé l’intestin grêle ; Le contenu était devenu liquide.
  • Enfin, nous avons regardé le gros intestin (ou côlon) ainsi que le rectum. la contenance était redevenu dure.

M.Zelisko nous a indiqué où sont situés les deux reins et le foie de l’animal et une petite partie du système sexuel.

Pour conclure nous avons surtout vu le système digestif et le système respiratoire."

Charlotte


INTRODUCTION :

"Monsieur Zelisko est venu nous chercher dans la cour avec une belle blouse blanche. Nous étions tous tout excités (sauf quelques uns) à l’idée de disséquer un lapin. Nous sommes montés dans la salle en toute hâte et nous nous sommes installés. Monsieur Zelisko est allé chercher le lapin, et l’a posé sur son bureau. Nous nous sommes précipités autour du bureau.

LA DISSECTION

Il a pris des ciseaux et a commencé à découper la fourrure du lapin puis la peau. Nous avons aperçu le système respiratoire (poumons, trachée, coeur....) et le système digestif (intestins, estomac, foie, le pancréas,....etc). A ce moment là plusieurs personnes se sont précipitées au fond de la salle pour s’aérer.
Monsieur Zelisko a ensuite pris une paille puis a gonflé et dégonflé les poumons, la texture était assez bizarre.

MON AVIS SUR LA DISSECTION :

J’ai beaucoup aimé cette dissection, en plus c’était la première fois que je voyais quelqu’un disséquer un être vivant (pas vraiment vivant :D). Malgré l’odeur désagréable, c’était une chouette dissection...

PS : Merci à Mr Hélard d’avoir sacrifié son heure de physique chimie pour la dissection du lapin.

Nina



Au début le professeur a enlevé la peau en faisant une boutonnière au lapin, ensuite il nous a montré la cage thoracique, le diaphragme, le cœur, les côtes et les muscles intercostaux.

Après il a découpé les côtes et a fait gonfler les poumons grâce à une paille. Il nous a ensuite montré le foie (qui ressemblait à une sorte de poche) et a ouvert l’estomac pour nous faire observer ce qu’il y avait à l’intérieur .Après cela, il a ouvert l’intestin grêle et le gros intestin ou côlon.A l’intérieur de l’intestin grêle, il y avait du liquide bizarre et dans celui du gros intestin (ou côlon) il y avait des sortes de matières fécales.Il nous a aussi montré la vésicule biliaire.

La dissection du lapin m’a permis de voir les organes de l’appareil respiratoire et de l’appareil digestif.J’ ai remarqué que l’intérieur du lapin ressemblait beaucoup à celui du corps humain.

Laura


" Après avoir découpé la "1ere peau" (pelage du lapin) et les 2eme et 3eme plus fines couches de peau, fines et translucides, il commença à y avoir une odeur empestante. On voyait tous les organes du lapin et c’était là une vraie découverte pour nous 5e2, car c’était la première fois que l’on voyait des organes quasiment identiques à ceux de l’homme sous nos yeux.

M. SVT a aussi essayé l’expérience avec une paille dans les poumons, a soufflé dedans et là les poumons se sont mis à gonfler comme des ballons de baudruche ! C’était notre première dissection de mammifère, à M. SVT et à la 5e2 et ce n’était pas sans émotions ! "

Irina